LivraisonEurope (€)
 fr
Collections
Le Gramme
Services
Journal
Points de vente
Interview du petit Papa Noël

Une interview vraiment Oh Oh Oh ! 

Qu’est-ce qui t’inspire et te nourrit dans ton métier ? 
D’abord il faut nourrir les rennes, c’est important pour avancer ! Plus sérieusement, les biscuits laissés près de la cheminée constituent une vraie motivation, parce que je brûle énormément de calories malgré ce que dit ma femme qui est très tatillonne sur mon régime. Le réveillon c’est enfin le moment où je peux me lâcher un peu, surtout si il y a une petite vodka pour accompagner. 

Quelles sont les personnes qui constituent des références pour toi ? 
On est finalement assez nombreux sur le marché du bonheur, j’ai beaucoup de respect pour le Dalai Lama par exemple, ce type est d’un sang froid incroyable, je m’en inspire pour canaliser le stress du rush de fin d’année. Le petit Jésus aussi est vraiment bien, même si il me vole un peu la vedette, on s’est mis d’accord sur un posi- tionnement mystique pour lui et plus joyeux me concernant. Cupidon essaie de faire du bon boulot, mais il se plante régulièrement, il a de mauvais retours quand même, c’est l’intention qui compte disons !... Mais je dirais finalement Spiderman qui assure vraiment sur son costume et son art du déplacement, les rennes c’est un joli folklore mais c’est un sacré entretien.

Quel compliment te touche le plus dans ton métier ? 
Petit papa Noël, je suis comblé ! C’est peut être un peu classique mais je m’assure de contenter chacun. Et puis ma femme ne me le dit plus aussi souvent. 

La ville ou la destination qui t’inspire ou te ressemble ? 
Je passe toute l’année au fond de la Laponie, c’est un endroit que j’adore parce que c’est très apaisant mais il fait un froid de chien de traineau ! J’avoue craquer pour Los Angeles, comme vous le savez j’ai une politique d’anonymat assez stricte, mais j’ai trouvé une bonne parade là-bas car je peux me mêler aux Hells Angels, une bande de gros barbus qui m’a gentiment appris à faire de la moto. 

Comment définirais tu ta façon d’être et de vivre ? 
Je suis un gros bosseur (et pas un bosseur gros !), mon métier associe psychologie, conception de jouets inno- vants, maitrise de la logistique car tout doit être livré en 24h sur 194 pays.
J’ai donc une discipline de vie assez stricte tout au long de l’année : Tai Chi tous les matins avec les lutins, ali- mentation 100% lapone (poisson et légumes racines, occasionnellement quelques mûres arctiques).

Ton projet de référence ? Ou bien celle que tu aurais adoré faire, et celle que tu aimerais faire ? 
J’aurais vraiment aimé pouvoir faire la campagne Coca-Cola, à l’époque j’étais plus difficilement joignable que maintenant. Ils ont du faire appel à une doublure qui travaillait dans un petit centre commercial. J’ai dû revoir toute ma garde robe, j’étais habillé en vert à l’époque et non en rouge, mes lutins ont dû bosser comme des fous pour qu’on soit raccord l’année suivante. 

Ton jouet fétiche ? 
J’ai une grande passion pour la pétanque, malheureusement la pratique du jeu est compliquée avec la neige et je perds systématiquement le cochonnet. Les rennes sont vraiment devenus de bons joueurs, il ont amélioré leur travail de courbe, on fait de belles parties. Les lutins ne jouent plus avec nous, ils trichaient trop. 

Ton plus gros défi réalisé ou à réaliser ? 
Livrer le monde en 24h chaque année est un immense défi, beaucoup essayent encore sans y parvenir. LE GRAMME par exemple voudrait me copier mais ils sont encore de jeunes daims. 

Ton rituel dans ton/tes métiers ? 
J’emballe énormément. (Ok, la blague est facile mais ma femme rigole à chaque fois.) 

Un endroit de prédilection où te trouver habituellement ? 
J’ai lancé mon propre Ice Bar pile sous une aurore boréale. On m’y trouve en fin de journée.

Ton objet fétiche ? Combien pèse-t-il ? 
J’ai toujours ma girafe Sophie dans la poche. Elle pèse 65 grammes. 

Ce qui a du poids dans ta vie ? 
Ma hotte ! Je vous assure qu’il faut avoir les reins - et des rennes - solides ! 

Tes objets LE GRAMME, quels sont-ils ? Comment les portes tu ? 
J’ai des bracelets : le 41g brossé, le 21g poli, le 23g guilloché horizontal poli et le 27g perforé poli (mon petit dernier, j’ai craqué !). Je les accumule, je trouve ça rigolo, ça fait le bruit des clochettes des lutins, ils sont super jaloux.

Si LE GRAMME était un jouet ? 
Une forme élémentaire, quelque chose de simple, un hula hoop ! Je suis très fort au Hula Hoop. 

 

Partager
Découvrir
Voir tous les articles
Voir tous les articles
LE GRAMME l L'INTERVIEW DU PÈRE-NOËL
Share it
Send by email
Bénéficiez de 10% de remise sur votre première commande en vous inscrivant à notre newsletter. Vous découvrirez nos idées cadeaux, nos nouveautés et actualités en avant-première et serez invité(e) à nos évènements.

Le Gramme Contact

Nous sommes là pour vous.
Pour toute question relative à LE GRAMME et ses créations, et plus précisément pour vous conseiller sur des questions de taille, de produit, de livraison, de politique de retour. Vous pouvez contacter nos équipes.

Par téléphone

Du lundi au vendredi de 10h à 19h
+33 1 40 73 89 91

Formulaire de contact
Par téléphone ou e-mail

Soon Back in stock!

Ce produit n'est plus en stock. Souhaitez-vous être informé lorsque cet objet sera à nouveau disponible ?